La Mamma

Quelqu'un a t'il de ses nouvelles aujourd'hui ?
En 1964 la Mamma était au plus mal !!!


Les lauréats du concours de chant :

André PEYRON, Guy BOURGUES, Bernard CROCE

Nous avions du déployer des trésors de diplomatie pour obtenir du proviseur l’autorisation de sortir du bahut ce soir là pour aller participer au radio-crochet du Pied de Ville.

Nous avons remis cérémonieusement la coupe au proviseur et elle trôna en bonne place dans la vitrine de l’entrée du Lycée.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    AP (lundi, 29 juin 2015 00:20)

    Bernard CROCE:
    Ce n’est pas la Mamma qui était au plus mal mais moi puisque j’étais malade avec une extinction de voix et n’ai pas pu assurer la partie solo que je tenais habituellement. C’est néanmoins un excellent souvenir que pourra confirmer André qui m’a remplacé avec brio ce soir là puisque nous avons gagné la coupe. Nous formions un trio uni par la complicité pas seulement musicale. Nous avons eu à un certain moment avec nous aussi Michel Blanc qui je crois nous a malheureusement quitté.

    André PEYRON:
    Cet épisode est toujours resté pour moi un grand souvenir (c’était la première fois que le montais sur une scène… !).
    Nous avions du déployer des trésors de diplomatie pour obtenir du proviseur l’autorisation de sortir du bahut ce soir là pour aller participer au radio-crochet du Pied de Ville.
    Et nous devions être quatre mais Michel BLANC, malade, était resté chez lui à Barrème.
    Nous avons remis cérémonieusement la coupe au proviseur et elle trôna en bonne place dans la vitrine de l’entrée du Lycée.
    J’ai revu Michel BLANC bien des années après et il se souvenait très bien de cette aventure.