La foire bio de Montfroc du 3 septembre 2015

 

C'est la rentrée des gassendiens, et donc le réveil du forum, qu'on se le dise!
Il y avait du monde dans Montfroc en fête hier, samedi 3 septembre. Un Montfroc très habité comme aurait pu dire la Comtesse de notre album!!
Mais certes, Montfroc, comme annoncé par les médias, fut quelque peu humide… Humide mais festif, chaleureux et beau.
  Car la chaleur humaine, soutenue il est vrai par quelques bonnes bouteilles et autres victuailles calorigènes apportées par les gassendiens assidus (et comme il se doit dégustées avec modération), ne manqua pas d’être au rendez-vous. Comme d’habitude … désormais.
Je suis venu pour ma part des Bouches du Rhône franchissant la Durance à Cavaillon en passant par Apt et la route de Banon. A Simiane la Rotonde, mon GPS m’a fait prendre la direction de Revest du Bion et j’ai traversé la montagne de Lure par le col du Négron  avant de plonger sur les Omergues et Montfroc. Je ne connaissais pas ce bout de vallée situé au carrefour de plusieurs départements : le Vaucluse, la Drome, les Hautes Alpes et les Alpes de Haute Provence. Des paysages et une atmosphère brumeuse matinale à couper le souffle. J’y reviendrai par beau temps.
Certains sont venus de Marseille, d’autres de Grenoble…
Nous nous sommes en effet retrouvés avec beaucoup de plaisir une bonne dizaine à répondre à l’invitation de notre ami, ancien camarade et néanmoins maire du village, Jean-Noël Pasero et à nous rencontrer déambulant au fil de nos emplettes parmi les nombreux exposants de cette foire bio installée sur l’artère principale du village. Une artère pour la circonstance déviée par les organisateurs et réservée aux visiteurs et acheteurs. J’en connais même qui ont dû s’acheter des chaussettes chaudes à mettre sur le champ, d’autres des châtaignes de saison et autres fromages et produits locaux à savourer ensemble au repas.
Après quelques coups de téléphones portables un premier rassemblement a pu s’opérer pour se retrouver et prendre ensemble la direction de la maison de Jean-Noël. Là, d’autres ont pu nous y rejoindre à leur tour pour l’apéro et le repas, l'un d'entre nous enfin, venu pourtant de très loin, ayant manqué les premiers rassemblements, a fini in-extremis par arriver ... après le dessert. Le barbecue étant fin prêt, il n’y eut plus qu’à surveiller les grillades sous le parapluie et à laisser courir les souvenirs et les conversations alimentées d’aller-retours enrichissants entre présent et passé. Un grand merci à Jean-Noël, qui une fois de plus n'aura pas zéro, pour la bonne idée de cette rencontre et pour son accueil convivial. Grâce à lui nous avons passé une excellente journée.

Un compte-rendu officiel de notre secrétariat et de magnifiques photos-portrait de notre ami et artiste photographe (si… si..) Lucien Tron, suivront probablement.

J’ai voulu donner ainsi "à chaud" et "dans la foulée" du retour sous des trombes d'eau, une impression perso à titre d’invite à faire sortir notre forum de ses longues vacances estivales. Comme jadis à nos premières rentrées du 1er octobre, l'odeur des marrons chauds de Montfroc en a signé la fin… Et puisqu'il en est ainsi : à vos claviers les gassendiens, pour nous donner de vos nouvelles et vos impressions.
                                                                                                                                 Michel Berlin

Les photos de la rencontre vue par l'objectif aiguisé de notre ami Lucien.

Le barbecue super luxe de Jean-Noel
Le barbecue super luxe de Jean-Noel
La photo de famille avant le retour
La photo de famille avant le retour
Commentaires : 5
  • #5

    Michel Berlin (lundi, 02 novembre 2015 08:45)

    Balade automnale en Jabron. Ça pourrait figurer le titre d'une balade provençale à la mode Irlandaise... mais que nenni! Il ne s'agit pas de musique! Quoi que ... le feu d'artifice de couleurs des feuilles mortes qui se jaunissent et se rougeoient à la pelle, ça nous évoque immanquablement tous culturellement quelque chose d'une certaine beauté mélancolique.. mise en musique par Kosma. Non, il s'agit d'un retour au Jabron et à Montfroc, avec mon épouse, un samedi, sous une magnifique lumière d'automne. Je voulais revoir et lui monter le col du Négron par Revest du Bion et sa chute vers les Omergues et Montfroc sous un soleil radieux. Car la dernière fois, vous en conviendrez, la visibilité et le plafond au ras de la cime des arbres évoquaient un monde irréel et étrange dans ce col. Au passage dans un Montfroc ensoleillé, le parking herbu avait gardé les traces boueuses mais séchées de notre passage lors de la foire. Au vu des traces je me suis dit que les derniers avaient dû avoir quelque mal à sortir... Venant du Négron nous descendions donc vers Sisteron pour retourner par Forcalquier, quand, après Noyers sur Jabron un petit panneau sur la droite, trop vite dépassé, indiquait la direction de Saint-Étienne les Orgues... Demi-tour effectué un peu plus loin, nous décidâmes de nous y aventurer. La route est étroite et s'engage vers la barrière montagneuse. En fait, il s'agit de grimper (c'est long et ça monte) dans les bois flamboyants sur les contreforts de la montagne de Lure pour y rejoindre le sommet inondé de soleil et de lumière avant de plonger vers Saint-Étienne les Orgues. Magnifique. je vous recommande le détour, à l'occasion.

    Ma grand-mère était de Limans. Mon père aussi. Je suis de Forcalquier. J'ai donc passé pendant les vacances scolaires une partie de mon enfance dans cette région et je ne connaissais pourtant pas cette route. Pour moi, dans ma mémoire d'enfant, elle s'inscrit comme étant de l'autre côté d'un monde borné par l’horizon du versant Sud de la montagne de Lure. Celle qu'on voit quotidiennement depuis la place du village. A soixante et dix balais et quelque poussière, cette balade de l'autre côté du monde n'a pas manqué de m'évoquer un parfum "d’inquiétante étrangeté" dont nous parlait Freud à propos des impressions de "déjà vu" qui nous saisissent parfois et nous renvoient sans doute à notre insu à cet autre côté quelque peu obscur mais pourtant nécessairement familier (et donc déjà vu) de notre monde intérieur...

    M. Berlin

  • #4

    Alain Revest (mercredi, 28 octobre 2015 11:29)

    un petit coucouc à tous pour nous rappeler Monfroc ( en un seul mot bien sur)
    chère Nicole .... un petit commentaire sur la journée STP et.... bises
    à bientot
    je vais en Novembre faire la traversée des Alpilles
    je pense que ça pourra intéresser plusieurs d'entre nous pour l'année prochaine
    autre lieu culte chargé d'histoire et de mystère : le Dromon

  • #3

    Alain Revest (mardi, 06 octobre 2015 10:41)

    Il plut????
    L'ambiance fut si chaleureuse sous la bienveillance de Jean Noel que nous nous
    aperçûmes qu'en arrivant à Pierrevert que nous étions trempés
    un grand moment....merci Jean Noel et tous les participants
    Amicalement
    ps à l'usage de Lucien: "Les deux espiègles"

  • #2

    Jean-Noel Pasero (lundi, 05 octobre 2015 08:13)

    Salut à tous ,
    Ce fut c'est vrai , une journée arrosée , j'aurais souhaité un meilleur temps pour vous recevoir dans ce petit village .
    Je tiens à vous remercier pour tout , cela a été un très agréable moment , plein de souvenirs .
    Le dimanche , avec le beau temps , nous avons fini les restes avec Monique et Yolande .
    J'ai aussi vu IMPERATORI rechercher un camarade de Lycée !!!!!!
    Merci Lucien , très belles photos .

  • #1

    Lucien Tron (lundi, 05 octobre 2015 06:50)

    Salut les amis

    Hier rencontre chez notre ami, Jean Noël, « je m’appelle PASERO, j’habite à MONTFROC et je suis né à la TRONCHE », voila ce qu’il répondait aux profs en début d’année, et par respect de son nom je crois qu’il n’a jamais eu ZERO !!

    Nous étions 9 ( puis 10, puis 11) à nous frayer un chemin à travers les gouttes de pluies qui ont empêché de bien observer les très nombreux stands de exposants stoïques sous le vent et les trombes d’eau, pour rejoindre la belle demeure de Jean Noël.

    La maison accueillante de J-N nous attendait, et les braises se prépareraient pour cuire grillades et frites, les volontaires pour s’approcher du feu et braver la pluie furent peu nombreux, il faut dire que chacun avait plein de souvenirs ou de nouvelles à donner à tous.

    Vous verrez sur les photos que vins rosé et rouge abondaient sur la table, mais chacun soucieux de bien conduire sur le retour, fut raisonnable.

    La bonne humeur était de la partie, et Marcel avait son grand rire, Michel le sourire en coin, et Alain et Brune un rire un peu espiègle !!

    Les viandes étaient succulentes, l’ambiance détendue, et voila que vers 15h 30, Paul Louis de passage à MONFROC vient rendre visite à Jean Noël, et nous découvre autour de lui, il est toujours autant pince sans rire !!

    Mais déjà vers 16h 30, sous une pluie toujours battante il faut se séparer après la photo de nos retrouvailles

    A bientôt pour partager ces moments qui nous rassemblent et nous rajeunissent

    Amicalement

    PS : Si certain veulent d’autres photos ou en meilleure qualité me le faire savoir