La boum de la Con-fesse

Contrepets et calembours : l'art de décaler les sons

                                                                                  

Commentaires : 30
  • #30

    AP (samedi, 19 novembre 2016 10:04)

    Comment appliquer à la lettre la doctrine des caciques de la novlangue :

    J'ai appelé un vieux copain pour savoir comment il allait. Il m'a répondu:
    "Je travaille sur une traitement aqua-thermique des céramiques, de l'aluminium et de l'acier dans un environnement contraignant."
    J'ai été très impressionné!
    Mais en y réfléchissant j'ai compris qu'il faisait la vaisselle à l'eau chaude... sous le contrôle de sa femme

  • #29

    PJ (mardi, 07 juin 2016 18:09)

    Qui se souvient ?
    Guillot ou Guyot prof d'histoire adorait les calembours bons et les jeux de mots laids ;
    s'adressant à nous les gens bêtes :
    " pour être bon en géographie maritime il faut connaître beaucoup d'abris côtiers" et "Lors des bombardements on peut trouver beaucoup de vieilles sous pierres."

    Le prof de gym Pierson n'était pas mal dans le genre me semble t'il ?

  • #28

    PJ (lundi, 06 juin 2016 14:46)

    Au musée du mulet on a appris que " la mule est toujours en route", on a vu "deux carrioles sans mulet "

    A l'étage en dessous :

    Le soldat, acculé jusqu'à la tranchée s'aperçut que la litière était pleine de petites bêtes et il sentit deux puces dans son cou.
    la colombophile avait des nichoirs en forme de pont

  • #27

    P-J (samedi, 04 juin 2016 23:18)

    A près cette visite il y eut le repas et contrairement à l'adage : "il faut être peu pour bien dîner," le repas fut somptueux

    Il y avait sur la table

    Soupe de rossignols
    Gélatine- pré-salé
    Mousse à la poule
    Bisque ou tête
    Un thon, deux Grandes cailles

    Tripes aux papillotes
    Escalope sur une salade,
    Moule aux cailles
    Pois de chine
    Chèvres à loisir
    Far en deux
    Flan aux guignes (dites moi si vous trouvez)

    Avec des vins bien seyants :

    Gros-plant guère vert
    Médoc pour faire tout passer
    Le Mercurey qui va avec toutes sortes de poules
    Poire au Pinot
    Fine en prix cassés (la fine ça devrait se déguster sans pain)

  • #26

    AP (samedi, 04 juin 2016 17:59)

    La visite de la citadelle de Seyne et l'érudition de notre guide furent sans aucun doute les pépites de cette journée.
    Nous avons appris notamment que Vauban n'avait pas été satisfait de certains travaux, ce qu'il exprima ainsi:
    L'entrepreneur a encore raté ma cloison!

    Il paraît même qu'au cours d'une conversation Louis XIV lui aurait déclaré:
    Mansard est immonde et Lenôtre est bien vain!

    Et la frugalité de l'ordinaire dans les citadelles (rien à voir avec les agapes qui nous furent réservées) devait faire dire par les soldats:
    Pas moyen de bien bouffer dans ces forteresses!

    Je laisse bien sûr à votre sagacité le soin de décoder ces trois affirmations

  • #25

    AP (mercredi, 16 mars 2016 17:03)

    En prévision de la visite de samedi,
    Ce qu'il ne faudra surtout pas dire:
    La fille du proviseur aime à voir décharger les péniches de potasse

    Et ce que nous n'avons pas osé dire en physique-chimie:
    Excusez-moi si j'encrasse votre loupe
    ou
    Ces lamelles sont bien massives

  • #24

    Télé à chats (vendredi, 06 novembre 2015 00:04)

    Pour la nation des félins.

  • #23

    Pierre-Jean (mardi, 03 novembre 2015 18:06)

    Mauvaise nouvelle pour eux !

    Ces chasseurs ont eu le sanglier.

    Une adresse à retenir :

    Auberge de Vendée

  • #22

    michel berlin (lundi, 26 octobre 2015 15:27)

    2 vaches discutent : - Ça te fait pas peur toi ces histoires de "vache folle" ? - Ben non, moi, j'm'en fous j'suis un lapin !

  • #21

    AP (lundi, 26 octobre 2015)

    Automne, saison propice à certaines images:
    Le jardinier propose ses courges à la petite vieille
    Les ramasseurs ont peur de se faire taxer le cèpe
    Et la mousse est couverte de saule

  • #20

    ÂP (jeudi, 22 octobre 2015 02:31)

    Pendant la foire de Montfroc, arrosée paraît-il, on aurait pu entendre:
    Cette pauvre fille s'est fait mouiller, la sotte!

  • #19

    AP (jeudi, 09 juillet 2015 18:57)

    Petite précision:
    Les linges sèchent car le vent souffle dans la rue du quai

  • #18

    RB (mercredi, 08 juillet 2015 10:08)

    la philentropie de l'ouvrier charpentier

  • #17

    DL (mardi, 07 juillet 2015 14:39)

    Les linges en séchant mouillent les cordes

  • #16

    P-J R (jeudi, 02 juillet 2015 18:14)

    Immigration clandestine.

    Le boutre du sultan coule au confluent de la Garonne.

  • #15

    AP (dimanche, 28 juin 2015 23:54)

    Descriptif:
    Le Pont-Neuf fait soixante pieds

    Une manie:
    Tacite se promène en babouches

    Accusateur:
    Elle m'a menti la sotte

  • #14

    P-JR (samedi, 27 juin 2015 22:49)

    Pour le week-end.
    Religion :
    Le grand rabbin écorchait l'hébreu et sa femme l'écossais.

    Luther ne calcula pas en vain car il avait une mère cocue trop dolente.

    Le frère jardinier réclame un peu d'eau pour biner.

  • #13

    P-JR (vendredi, 26 juin 2015 19:56)

    Vie à la campagne.
    Ah, chère fermière, si vous saviez ce que votre plante me fait.

    Ces petits lapins se fatiguent à force de trottiner.

    Politique.
    DSK est de plus en plus en lutte avec rage.

  • #12

    AP (vendredi, 26 juin 2015 15:52)

    Cuisine
    Mais avant d'être secouées, les nouilles cuisent au jus de cane

    Bucolique
    La jeune fille admirait les rossignols du caroubier

  • #11

    AP (jeudi, 25 juin 2015 19:13)

    Campagne.
    Les paysans s'en allaient aux champs en bande, en caressant le cou de leurs bœufs.

    Cuisine.
    Le cuisinier secoue les nouilles

  • #10

    P-JR (mercredi, 24 juin 2015 21:54)

    Nouvelles de la campagne.
    La fermière a le cou rond et la mante fauve.

    Politique.
    Ce cas de Corée me turlupine.

    Education nationale.
    L'instituteur arrive à ce sujet : l'averse.

  • #9

    Paul-Louis (lundi, 22 juin 2015 22:12)

    J'espère que ceux qui ont fait la balade ce lundi ont eu une journée profitable avec plein de découvertes et qu'ils ont mis le produit de leurs fouilles dans des caisses.

  • #8

    MB (jeudi, 18 juin 2015 15:23)

    Deux types sous la douche après un match de tennis...... Le premier remarque que le second a un énorme bouchon enfoncé entre les fesses.
    Il le lui dit directement :
    - Dis donc, t'as vu ? T'as un bouchon dans le cul !
    - "Oui, oui, je sais !" répond l'autre en soupirant. "Ça date d'avant-hier, je m'étais engueulé avec ma femme et je suis sorti faire une balade pour me calmer. En marchant, j'ai rageusement botté dans une vielle lampe à l'huile toute rouillée".
    - Et alors ?
    - Alors un drôle de type en est sorti et s'est mis à gueuler "Bonjour, je suis Gaston le génie... tu m'as libéré... aussi je t'accorde un vœu."
    - Et alors ?
    - Alors, comme j'étais très énervé, j'ai répondu : "Me fais pas chier !"
    .............................................................................................................

  • #7

    P-JR (mercredi, 17 juin 2015 17:05)

    Nouvelles de la campagne.
    Le fermier regarde boulotter ses cailles.

  • #6

    MB (mercredi, 17 juin 2015 15:02)

    A propos de l'esprit "potache" : gaffe par les temps qui courent!
    Selon Libération du 9 juin dernier, les autorités malaisiennes rechercheraient dix touristes étrangers accusés d'avoir provoqué par la blague potache de leur photos "culs nus" le tremblement de terre qui a frappé vendredi le mont Kinabalu.

    Ils avaient sans doute des culs particulièrement "canon"!
    MB

  • #5

    mH (mercredi, 17 juin 2015 13:29)

    c'était un accident : les débris de fuselage jonchaient la pente

  • #4

    MB (mercredi, 17 juin 2015 11:15)

    Après le défilé du 14 juillet , le réconfort :
    "Elle fait de délicieuses tripes aux papillottes".

  • #3

    P-J R (mercredi, 17 juin 2015 10:37)

    Une ambitieuse!
    "La fermière a un collier de citrouilles autour du cou..."

  • #2

    PB (mercredi, 17 juin 2015 10:10)

    La philanthropie de l'ouvrier charpentier.

  • #1

    P-J R (mercredi, 17 juin 2015 10:08)

    Des nouvelles de la campagne : la poule de la fermière mue.

Avertissement du modérateur :

Ce Forum est un lieu d'échanges, de retrouvailles et de liens entre anciens du Lycée Gassendi des années soixante exclusivement, selon notre association qui en est le support. Il peut, comme annoncé, s'étendre à des anciens camarades du Lycée qui, passant par là, y seraient les bienvenus, mais à condition, bien évidemment, pour être connus et reconnus, qu'ils enlèvent leur masque ou leurs simples initiales d'anonymat ( s'ils ne figurent pas sur la liste des adhérents pour pouvoir être reconnus de cette façon) et se présentent sous leur identité.

Donc ne sachant pas qui sont DL et RB, je laisse pour cette fois-ci leur message, mais ne prendrai pas la responsabilité de valider à l'avenir, systématiquement et par principe, tout message anonyme....quel que soit son contenu.

On peut, si on est "nouveau", se faire connaitre, en m'envoyant un mail. Vous serez les bienvenus.

 

Michel Berlin

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    MB (jeudi, 09 juillet 2015 06:25)

    Avant de se coucher, un homme apporte un cachet d'aspirine à sa femme.
    -Tiens chérie, ton aspirine.
    - Mais chérie, je n'ai pas mal à la tête.
    - Bon, alors ce soir on va pouvoir faire l'amour.....

  • #2

    MB (jeudi, 09 juillet 2015 11:16)

    Si tu bois un laxatif "cul sec", il ne le reste pas!

  • #3

    MB (vendredi, 10 juillet 2015 06:27)

    Communiqué du Vatican
    Être au lit toute nue à côté de quelqu'un lui-même tout nu et crier "Oh, mon dieu, oh mon dieu"! ne sera jamais considéré comme une prière.

  • #4

    Télé à chats (jeudi, 12 novembre 2015 17:12)

    Foot :
    L'entraineuse a fait shooter son petit gars .

    Sport de saison.
    Pendant que les quatre-vingt chasseurs s'enfilent de belles cuites jusqu'à l'ouverture de la chasse, la marquise se fait sécher à l'arrivée des chaleurs, et consent qu'on prête sa chasse.